+33(0)4 50 27 30 11 contact@apb-energy.com

L’installation électrique solaire sur un site isolé du CNRS conçue sur l’Île Vulcano en Sicile.

En premier lieu, le but du projet est d’alimenter un détecteur permettant de surveiller à distance l’activité du volcan actif. L’enjeu est donc l’électrification solaire d’un site isolé. 

 

En premier lieu, voici l’installation solaire

Installation des panneaux solaires qui ont servit à l'alimentation électrique du projetD’abord, le projet du CNRS consiste à mettre en place une nouvelle méthode de surveillance du volcan actif. Il s’agit d’installer un détecteur qui envoie des données, à travers le réseau internet, à un centre de surveillance, qui les analyse en continu pour signaler les mouvements de l’édifice. A partir de l’installation électrique solaire le projet du CNRS a vu le jour grâce à l’expertise d’APB-Energy sur le site isolé.

Par ailleurs, cette application permet de modéliser la structure interne du volcan. L’analyse en continu permettra une meilleure compréhension et surveillance de celui-ci. Cette méthode est susceptible de donner des informations complémentaires de celles obtenues avec des techniques plus traditionnelles.

 

Identification du lieu isolé où l'installation a été faites

Vidéo de l’installation

L’alimentation solaire à partir des panneaux photovoltaïques

De ce fait, APB-ENERGY avait comme mission la fourniture du matériel et le soutien technique de cette installation.

Pour ce qui touche au détail, la consommation prévue est de 9600 Wh/jr (400W en 24V en fonctionnement 24h/24h). L’installation est alimentée avec 12 panneaux solaires 360Wc BISOL, soit une puissance de 4320Wc. Ceux-ci sont connectés à 2 régulateurs STUDER Vario Track 80A

Ainsi, le système dispose d’un contrôle BSP 500S STUDER qui analyse en temps réel l’état de charge des batteries. L’installation est équipée de 24 batteries 860 OPzV FIAMM câblées en 24V soit une autonomie de 41,28 kWh C120.

Néanmoins, le CNRS peut ajuster sa consommation en fonction de la production solaire saisonnière, il sera donc possible de délester le système pour la période hivernale à 7600Wh/j. Diminuer la puissance des appareils permettra maintenir un état de charge des batteries optimum.

 

L'équipe en charge de l'installation électrique solaire sur l'Ile Vulcano

Équipe CNRS : merci à Hervé, Gilles et Eric.

Fourniture : APB-ENERGY
Installation : CNRS